[Évènement] Concours Citadel Finecast à Dijon

Samedi dernier, le 2 juillet, s’est tenu au Games Workshop de Dijon un concours de peinture sur les nouvelles figurines en résine. C’est donc la tête dans le cul (pour rester poli) que je me suis pointé samedi midi au magasin pour présenter une figurine réalisée en trois jours, le premier ayant consisté à construire le socle, le deuxième à le peindre et le troisième à la mise en couleur du personnage (que j’aurais peins presque d’une traite en une vingtaine d’ heures). Ayant été longtemps occupé par des examens (oui ce truc que l’on appelle “bac”), j’ai du m’organiser pour pondre une pièce dans des délais relativement serrés, expérience toujours intéressante pour les barbouilleurs de figurines. À ma grande surprise, le concours s’est vu divisé en deux, les moins de 20 ans d’un côté, les plus de 20 de l’autre. C’est dans cette première catégorie que je me suis présenté, et la vitrine des participants nous réservait au final de bonnes surprises. La première étape du jugement fut la présélection des pièces par le manager de la boutique, puis, là aussi à ma grande surprise, car je ne m’y attentais pas du tout, le vote du public pour établir un podium. Une idée intéressante permettant d’analyser les sujets les plus appréciés par la majorité.

Les niveaux entre les deux catégories étaient équitables, et les participants ont su apporter suffisamment d’originalité dans leurs figurine pour que l’on puisse papoter de longs moments à côté de la vitrine. C’était amusant de retrouver trois princes démons de Nurgle, peins dans des teintes assez proches mais avec des idées différentes (il y en a un situé dans un décor industriel, un autre sur une marre de sang). On retrouve pas mal de peintures un peu “brouillon”, mais il y a  de l’originalité et on sent que les participants se sont fait plaisir. La force du concours n’était donc pas à chercher du côté de la technique, mais bien de celui de la créativité.

Passons désormais en revue quelques pièces en compétition. Un eldar noir (en moins de 20 ans) dans des couleurs saturées, la peinture manque de finesse et les dégradés sont assez brutales, mais l’impact visuel est là et le rendu est bien sympa. Il chope une troisième place à juste titre.

Toujours dans la même catégorie, un ork qui en impose. Le socle est en dessous et la peinture est inégale selon les zones mais la peau et le traitement général fonctionnent bien. J’ai apprécié le sentiment de menace qu’il dégageait, c’est perfectible mais prometteur. Il prends la deuxième marche du podium.

Enfin, ma figurine qui, étonnement, finit première. J’étais assez satisfait de l’ambiance dégagée, mais je n’étais vraiment pas sûr que la côté sombre du personnage puisse plaire au public. Je me suis dépassé sur pas mal de parties de la figurine, et j’ai essayé de jouer avec la lumière pour attirer le regard sur le masque et ainsi contribuer à son côté malsain. Elle m’a permise de développer ma technique et de chercher à faire véhiculer une émotion, et même si il y a encore pas mal de choses  à améliorer, je ne regrette évidemment pas d’y avoir passé une nuit blanche. Voilà un projet réalisé en vitesse mais d’un apport non négligeable dans l’appréhension des couleurs et de la composition. Un article avec de bien meilleurs photos (ce n’était pas simple du tout de photographier les pièces à travers la vitrine) seras en ligne prochainement.

On passe chez les plus de 20 ans avec un Space Marine perché sur un gros rocher. L’exemple même de la figurine tape à l’œil, de loin on s’imagine la plus grande de toutes les tueries, de près on s’aperçoit que la peinture est relativement pâteuse. Les couleurs sont en revanche bien choisies et la pièce reste intéressante à regarder, même si ce socle surchargé l’encombre lourdement.

Un Bretonnien très soigné, mis en scène de manière originale et bénéficiant d’une peinture de qualité. Il aurait fallu davantage de contrastes mais c’est bien la pièce que je préférais de toute la catégorie. Elle monte finalement sur la deuxième marche du podium.

Et enfin, la vainqueur de la catégorie, un duel de magiciens. On est là aussi dans quelque chose d’assez tape à l’œil, et bien que je ne l’ai pas vraiment apprécié  à la première vue, j’avoue l’avoir trouvé très sympathique en le revoyant hier. L’idée est cool mais l’absence d’éclairage précis nuit à l’ensemble. C’était en tout cas très plaisant de découvrir un travail aussi audacieux.

Décidément, Games Workshop arrive toujours à créer de l’émulation dans le monde des p’tits bonshommes. Le spectacle à Dijon était bien au rendez vous, merci aux participants et aux organisateurs !


6 Responses to “[Évènement] Concours Citadel Finecast à Dijon”

  • Samy Says:

    Excellent compte rendu, merci Cyril !

  • Pierre Says:

    Du lourd !!

    Ton bouffon est superbe j’avais peur que tu rates le noir mais là je me demande comment tu as fait ! La jambe est un peu bizarre mais à travers la vitrine c’est pas le plus fiable pour juger ^^
    Très bon ensemble encore bravo !

    Le duel des sorciers est sympa aussi y’ a du level à Dijon ! Mais malgré ce bel évenement la gamme Finecast ne m’attire pas plus pour autant on verra par la suite !

    • Cyril Says:

      Merci l’ami !
      C’est vraie qu’il y avait du niveau, un concours bien sympathique au final. Pour la jambe c’est un blanc nuancé de vert et de rouge principalement, à la base j’avais fait quelque chose de très blanc et intense mais ça attirait trop le regard, qui avait alors du mal à s’orienter vers le visage.
      Pour le noir j’ai mis beaucoup de temps quand même, j’ai commencé par l’éclaircir très progressivement, puis j’ai beaucoup nuancé et j’ai repris petit à petit mon dégradé entre les glacis. Je ferais sans doute un tuto :)
      J’avoue aussi que Finecast a du mal à me convaincre pour l’instant, GW est capable du meilleur comme du pire.

  • Léonard Says:

    Ah zut je savais pas que c’était samedi dernier sinon j’aurais pondu un petit quelque chose !
    En tout cas bravo pour ta première place, elle est amplement méritée !
    A part ça, le chevalier est vraiment chouette, avec des free hand bien maitrisés, et le duel de magiciens est très fun (même si le gars en l’air a une position bizarre =D) !

    Merci pour ton compte rendu !

  • Cyril Says:

    Merci à toi léonard !
    Dommage que tu n’ai pas eu l’info, j’essaierai d’annoncer les évènements sur le blog les prochaines fois. Le chevalier est bien géré en effet, les teintes et les freehands sont chouettes mais la peinture reste assez timide, je regrette un peu ce manque de contrastes et de nuances, il y avait moyen de faire un truc intéressant en jouant avec du bleu au niveau des ombres.

    J’ai entendu qu’ils organisaient un autre concours le 31 août, avec pour thème les monstres ;)