août 26 2011

[Peinture] Bouffon tragique

J’avais déjà présenté cette figurine dans un reportage sur un récent concours. Pour la petite histoire, cette pièce fut un réalisée en 3 grosses journées de travail. J’avais voulu mettre le paquet sur le socle et j’y ai passé plus de temps que sur le personnage qui lui, m’aura demandé 20 heures de peinture non stop. Malgré le cours délai pendant lequel la pièce a vu le jour, j’ai pu expérimenter de nouvelles techniques. J’ai voulu retranscrire une ambiance très sombre, d’où les couleurs froides et la lumière concentrée sur l’avant de la figurine. J’ai utilisé de nombreux glacis et je me suis quelques fois servi de la technique du fondu dans le frais, notamment pour le visage qui fut la partie la plus agréable à peindre (après un dégradé blanc, j’ai cassé et nuancé la couleur avec des jus de Ice Blue, Midnight Blue, Blood Red, Liche Purple et Scorpion Green. Ce dernier est vraiment une peinture géniale, en l’appliquant très dilué sur le masque du personnage, j’ai rapidement obtenu une teinte très intéressante.) Le noir fut également passionnant à traiter, l’enrichir de différents bleus et rouges permets non seulement de fondre les zones de lumières grises, mais aussi de lui donner de la profondeur. Je ne cache pas que j’aurai aimé disposer d’un peu plus de temps pour vraiment fignoler la peinture, mais tenir simplement le délai fut à la fois excitant et pédagogique. Le rouge fut enfin un vrai défi, son traitement est extrêmement compliqué et le rendu dépends en partie du contraste. En ce qui concerne le socle, la conception d’un système de rouages à partir de ceux trouvés sur une montre fut longue mais plaisante. Le verre du lampadaire, réalisé de manière à ce qu’il soit légèrement brisé, fut à moitié cassé pendant une manipulation au concours (d’où le fait qu’il n’y ai que deux côtés en verre au lieu des quatre). Je n’ai procédé à aucune transformation sur la figurine, si ce n’est la resculpture du col de sa veste pour accentuer l’ambiance ténébreuse.